Claude Steinmetz, réélu Président de l'Unecto

Illustration: 

À l’occasion du congrès annuel de l’UNECTO, qui réunit la plupart des Chemins de fer touristiques et des collectivités locales gestionnaires d’infrastructures ferroviaires, qui s’est tenu à Ronce-les-Bains devant plus de 300 congressistes, des membres du conseil d’administration ont été renouvelés, dont Claude Steinmetz président sortant, reconduit à l’unanimité ce 18 novembre. Cette élection conforte l’action menée par Claude Steinmetz, qui préside l’association depuis 2016 après plus de dix ans de présidence de Louis Poix qui l’accompagne dans cette mission  de promotion du tourisme et de mise en valeur du patrimoine vivant. L’assemblée générale fut pour lui l’occasion, devant les congressistes et le Président de la fédération européenne des chemins de fer touristiques, Jaap Nieweg, de présenter les grandes orientations stratégiques pour les années à venir. Il a rappelé la nécessité d’améliorer les conditions d’exercice des missions fondamentales de l’Unecto, en donnant aux 4 000 bénévoles et 500 salariés les moyens d’agir dans de bonnes conditions. Il a appelé tous les acteurs des chemins de fer à l’audace et à l’innovation en développant des partenariats avec les acteurs des mondes du  tourisme et des transports, tout en respectant scrupuleusement les règles de sécurité, sans lesquelles rien n’est possible. À cet égard, la présence de Madame Florence ROUSSE Directrice générale de l’Établissement Public de Sécurité Ferroviaire (EPSF), et de Monsieur Daniel PFEIFFER, Directeur du Service Technique des Remontées Mécaniques et des Transports Guidés (STRMTG), représentant les pôles de compétence de l'administration française dans le domaine de la sécurité ferroviaire a été salué par tous les acteurs, persuadés que le dialogue et la confiance réciproque sont deux ingrédients nécessaires. La présence du Co-président d’Avenir Transport, le Député Benoît SIMIAN et du Vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine Monsieur Bernard UTHURRY, actent la volonté de l’Unecto de s’ancrer plus visiblement dans les territoires et de rayonner au-delà des rails ; objectif ambitieux qui a été salué par le directeur des Offices du Tourisme de France, Monsieur Christophe MARCHAIS. Il souhaite également que l’Unecto soit un acteur innovant de l’économie du transport ferroviaire alors que de trop nombreux services ferroviaires sont aujourd’hui arrêtés. Un rôle à jouer dans l’exploitation des trains du quotidien aux côtés des Entreprises Ferroviaires et de la SNCF n’est pas à exclure, à l’image de ce qui est déjà une réalité dans d’autres pays. Dans le cadre des assises de la mobilité, l’Unecto entend dès lors que ses réflexions soient prises en considération. Un travail avec le ministère est mené en ce sens éclairé par l’expérience internationale. La présence pour la première fois de congressistes, italiens, espagnols, suisses, luxembourgeois, belges et hollandais est à noter. Enfin, un évènement majeur européen sera organisé avec des chemins de fer allemands et le « Train Thur Doller Alsace » en novembre 2018 à l’occasion du 100ème anniversaire de l’armistice de 1918 : « le Train de la paix ».